Report de la remise et reprise au CAMI: Sama Lukonde salué pour son implication

Kinshasa, 02 juillet 2021- Le collectif de mouvements citoyens et ONGs des droits de l’homme salue la prise en compte de ses recommandations contenues dans sa déclaration du 27 juin, par le Premier ministre en procédant à la surséance de la cérémonie de remise et reprise prévue ce 03 juillet au Cadastre minier.

Report de la remise et reprise au CAMI: Sama Lukonde salué pour son implication
image archive

Ce collectif qui annonce la mesure conservatoire prise par le Premier ministre Sama Lukonde, annulant l’installation du DG, dit-il, nommée de manière “irrégulière” constitue un acte de “responsabilité et d’écoute” dans le souci de préserver les intérêts de la République et ainsi assurer le bon fonctionnement du Cadastre Minier.

De même, Renchérit-il, dans une déclaration faite ce vendredi, que cela prouve son attachement à la vision du Chef de l’Etat à mener une lutte sans faille contre la corruption et le bradage des ressources minières mais aussi à faire bénéficier aux Congolais les fruits de leur sous-sol.

Par la même occasion, ce collectif lui ont demandé de proposer au Chef de l’Etat la nomination d’un nouveau comité de gestion composé “des hommes et des femmes expérimentés et dignes, car l’administration du Cadastre Minier est paralysée il y a de cela près de trois mois”.

Par ailleurs, ce collectif a invité le Chef de l’État de reporter cette ordonnance afin “d’éviter de salir l’image de la première et prestigieuse institution de notre pays qui est le Président de la République, en laissant une telle ordonnance publiée au Journal Officiel”.

En attendant la nouvelle remise et reprise fixée pour le 17 juillet, ce collectif composé de 11 mouvements citoyens et ONGs des droits de l’homme recommande à la Ministre des Mines d’assurer “sans faille les mesures prises par sa hiérarchie”.