mode nuit
Image
Sunday, 27 November 2022
Logo

Déclaration des jeunes leaders relative au prétendu détournement de plus de 4 millions de dollars américains dans la province du Sud-Kivu

Déclaration des jeunes leaders relative au prétendu détournement de plus de 4 millions de dollars américains dans la province du Sud-Kivu

 

Les jeunes leaders ont lu sur les réseaux sociaux un document non certifié publié par Israël Mutombo faisant état d'un détournement d'un gros argent par le Gouverneur Théo NGWABIDJE.

De prime abord, les jeunes leaders dénoncent avec la toute dernière énergie une énième campagne de déstabilisation des institutions provinciales au Sud-Kivu. Les tireurs de ficelles sont à pied d'œuvre pour saboter le nouvel élan impulser sous le leadership de Théo NGWABIDJE, devenu omniprésent sur tous les fronts pour redorer l'image de la province.

 

Les Jeunes Leaders rappellent aux uns et aux autres que l’Inspection générale des finances est un service public, organe suprême de contrôle du gouvernement, placé sous tutelle de la Présidence de la République et dispose d’une compétence générale en matière de contrôle des finances et des biens publics.

 

les rapports de l'IGF (trimestriel, semestriel et annuel) d'activités ainsi que le rapport synthèse annuel des missions d'inspection ou d'enquête exécutées sont destinés à l'attention du président de la République conformément à l'article 10 alinéa 7 de l'ordonnance n°87-323 portant création de l'inspection générale des finances, telle que modifiée à ce jour.

 

Le contrôle effectué par l'IGF est un contrôle administratif tel que définit à l'article 111 de la loi n°11/011 du 13 juillet 2011 relative aux finances publiques : "le contrôle administratif est le contrôle de l'administration sur ses services".

 

En plus, les jeunes leaders rappellent à l'opinion sudkivutionne que le Gouverneur de province n'intervient pas dans la phase comptable pour ce qui est de la chaîne de la dépense publique. La responsabilité financière incombe au comptable public, qui détient le vadmecum des pièces justificatives pour tout décaissement de fonds et peut être mis en debet en cas de détournement des deniers publics par la cour des comptes.

 

Et la constitution de la République Démocratique du Congo à l'article 28 stipule que " nul n'est tenu d'exécuter un ordre Manifestement illégal..".

 

Les jeunes leaders restent confiant à la volonté manifeste du gouverneur Théo NGWABIDJE pour appliquer "le peuple d'abord" dans sa juridiction pour s'aligner à la vision du commandant suprême, le Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI.

 

 

CELLCOM JEUNES LEADERS

commentaire / repondre