mode nuit
Image
Monday, 03 October 2022
Logo
ESU: Muhindo Nzangi nomme un mort à la tête de l’ISTM/Bandundu puis ayant compris sa bourde, se retracte

ESU: Muhindo Nzangi nomme un mort à la tête de l’ISTM/Bandundu puis ayant compris sa bourde, se retracte

Dans son arrêté numéro 187 portant nomination des nouveaux membres des comités de gestion des différents établissements d’enseignement supérieur à travers la province et publié le 02 avril de l’année en cours, le ministre de l’Enseignement Supérieur, Muhindo Nzangi avait nommé un mort à la tête de l’ISTM Bandundu.

 

En effet, le professeur Nzey Kimu nommé au poste de Directeur Général de cette institution d’enseignement supérieur était décédé et enterré il y a quelques semaines selon plusieurs sources concordantes.

 

Cette situation serait sans doute liée à la lenteur Administrative propre à l’administration congolaise où des dossiers trainent plusieurs mois voir des années avant d’entrer dans le signataire du Chef.

 

Ayant compris cette erreur, le ministre de l’enseignement supérieur et Universitaire a fait du rétropédalage, en élaguant le nom du décédé pour le remplacer par le Professeur Mamanya Tapasa Ferdinand, qui lui, est vivant.

 

Il faut noter qu’une situation similaire a eu lieu en 2018 lorsque le Chef de l’Etat de l’époque, Joseph Kabila avait signé le 25 janvier 2018, une ordonnance portant nomination des Administrateurs de territoires sur toute l’étendue du territoire national.

 

Une longue liste des personnes promues avait été lue sur les antennes de la télévision nationale parmi lesquelles se trouvait une personne décédée il y a près d’une année. Il s’agit d’Albert Opango Somo qui a été nommé au poste d’Administrateur du territoire assistant, chargé des questions politiques et administratives dans le territoire de Katako-Kombe, dans la province du Sankuru.

Rédaction

 

commentaire / repondre