mode nuit
Image
Saturday, 25 June 2022
Logo

RDC : Le Warrior du Gouvernement SAMA LOKONDE, Aimé Boji SANGARA veut disponibiliser un budget conséquent pour assurer l'avenir des enfants congolais

RDC : Le Warrior du Gouvernement SAMA LOKONDE, Aimé Boji SANGARA veut disponibiliser  un budget conséquent pour assurer l'avenir des enfants congolais

Le Gouvernement Congolais entend disponibiliser un Budget conséquent afin d'assurer comme il se doit l'avenir de ses Enfants.

Ce souhait du Gouvernement de la République, le ministre d'État, ministre du Budget l'a exprimé au cours d'un Lunch Meeting avec les secteurs impliqués dans les questions liées à l'Enfant, organisé le 17 juin 2022, à l'hôtel Sultani.

 

"Comme vous le savez bien, le développement de l'Homme dans toutes ses facettes constitue un des points clés de l'action du président de la République et figure parmi les priorités du Gouvernement piloté par Jean-Michel Sama Lukonde, Premier Ministre. Fort de cette conviction, le Gouvernement de la République a conclu, en juillet 2021, à travers le Ministère du Budget un partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), afin d'appuyer les Acteurs Impliqués dans le Processus budgétaire à une meilleure formulation des politiques publiques liées à l'Enfant. ce partenariat nous a conduit à mettre en place, avec les parties prenantes au processus budgétaire un cadre d'échanges sur les politiques publiques liées à l'Enfant", a indiqué le Aimé Boji Sangara 

 

Et d'ajouter : "Ainsi, le présent Lunch meeting s'inscrit dans cette dynamique et les conclusions des échanges permettront sans nul doute d'améliorer le Cadre Budgétaire à Moyen Terme 2023-2025(CBMT), en cours d'élaboration ''. 

 

Le ministre d'État Aimé Boji pense qu'il est impératif d'avoir un budget Pro-enfant pour le développement de la RDC.

 

Il sied de noter que, les participants à ce déjeuner de travail ont été invités, par le ministre d'État Aimé Boji, à donner le meilleur d'eux-mêmes afin d'atteindre les objectifs sus-fixés dans le cadre ces assises qui permettront, notamment

de mieux comprendre les différents défis liés aux questions de l'Enfant ;

d'avoir une idée sur les financements, à ce jour, des secteurs concernés et des différentes contraintes budgétaires y relatives ;

de formuler les actions des politiques sectorielles pertinentes et efficaces avec un impact visible sur les questions de l'Enfant devant être prises en compte dans le CBMT 2023-2025 ; et 

de renforcer l'efficacité dans l'élaboration des prévisions budgétaires des secteurs sociaux par des recommandations qui en résulteraient.

 

Manager aguerri, Aimé Boji vient d’amorcer le processus d’élaboration du projet de Loi de Finances 2023, dont les travaux démarrent incessamment, à travers les séminaires budgétaires.

Rédaction

commentaire / repondre