mode nuit
Image
Thursday, 11 August 2022
Logo

Sécurité à l’Est de la RDC : pour la première fois, Tshisekedi dénonce en public le soutien du Rwanda aux M23

Sécurité à l’Est de la RDC : pour la première fois, Tshisekedi dénonce en public le soutien du Rwanda aux M23

Les autorités congolaises poursuivent leur offensive diplomatique pour régler l’affaire M23, qui sème la terreur dans l’Est de la République démocratique du Congo. Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a achevé ce dimanche 5 juin son séjour de 48 heures à Oyo, en République du Congo a placé la barre très haute.

 

Pour la première fois, le président congolais a dénoncé le soutien du Rwanda aux rebelles du M23.

 

« (…) le fait de vouloir la paix, la fraternité, et la solidarité, c’est pas un signe de faiblesse. La RDC que dirige et celle que je veux voir c’est un pays où règne la paix et la sécurité, l’hospitalité, (…). Cela ne peut pas être l’occasion pour les voisins de venir nous provoquer », a déclaré Félix Tshisekedi lors d’un point de presse à Oyo.

 

Et d’ajouter, » (…) j’espère que le Rwanda a retenu cela. Aujourd’hui il n’y a pas de doute, le Rwanda a soutenu le M23 pour venir agresser la République démocratique du Congo. Pour preuve, poursuit-il, le même M23 avait été totalement défaite et leur arsenal avait été confisqué. Si aujourd’hui, ils ont repris du poil de la bête, ils ont été soutenus de quelque part ».

 

De son côté, le président Sassou a indiqué que la question avait été discuté à Malabo, lors du dernier sommet des chefs d’État de l’Union africaine.

 

Pour rappel, depuis cette brouille entre les deux pays, la RDC prix plusieurs mesures, dont la suspensions des vols de la compagnie RwandAir.

 

Rédaction

commentaire / repondre