mode nuit
Image
Sunday, 27 November 2022
Logo
Sud-Kivu : Félix TSHISEKEDI va-t-il dissoudre l'assemblée provinciale ?

Sud-Kivu : Félix TSHISEKEDI va-t-il dissoudre l'assemblée provinciale ?

C'est en tout cas le vœu exprimé par les jeunes leaders dans une déclaration parvenue à la rédaction de kuettu24 ce lundi 21 novembre 2022 dont voici l'intégralité : 

Les Jeunes Leaders sollicitent au Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, de dissoudre l'assemblée provinciale du Sud-Kivu conformément à l'article 197 de la constitution pour une crise grave et persistante qui menace d'interrompre le fonctionnement des institutions provinciales.

En ce moment où toute la nation entière se mobilise derrière l'appel à la mobilisation générale lancé par le Chef de l'État pour faire barrière à l'agression du pays à partir de la province voisine du Nord-Kivu, les députés provinciaux du Sud-Kivu choisissent ce moment pour créer une tension au sein de la population et des institutions provinciales en initiant une motion alimentaire de censure contre le Gouvernement provincial.

L'assemblée provinciale n'est pas à son premier forfait. En lieu et place d'un organe délibérant, l'assemblée provinciale du Sud Kivu est devenue une caisse de résonance des tireurs de ficelles qui ne jurent que pour la déstabilisation des institutions provinciales en vue de saboter l'élan de développement au Sud-Kivu.

L'assemblée provinciale étant une émanation de la population, les jeunes leaders prennent en témoin l'opinion nationale sur le chaos préparer par les députés provinciaux du Sud Kivu qui veulent ouvrir une vitrine aux enemis de la République.

Les jeunes leaders, épris du sentiment patriotique, ne menageront aucun effort pour organiser des actions de grande envergure pour dissuader une énième tentative de déstabilisation des institutions provinciales en pleine guerre d'agression du pays

Les députés provinciaux du Sud Kivu doivent savoir que la population n'est plus dupe et est prête d'en découdre avec eux car ils se sont toujours comportés en mercenaires,en lieu et place des représentants du peuple.

 

CELLCOM JEUNES LEADERS

 

 

 

 

 

commentaire / repondre